Blagounettes

#140604

C’est un belge qui, au temps de Jules César, a été condamné au cirque. Il se retrouve dans l’arène et on lâche un lion.
Apeuré, le belge se met à courir en faisant le tour de l’arène.
Intrigué, le lion le regarde d’abord, puis se met à courir derrière lui.
Le lion va très vite et rattrape le belge.
Les spectateurs crient : Attention !
Le belge regarde derrière lui, puis crie au public :
- Ne vous en faites pas, j’ai un tour d’avance !

Share on Facebook

Post navigation